Venez balader avec Bibik

Réservation en ligne

Rendez-vous au Musée Peranakan situé à l’Armenian Street pour une immersion culturelle complète du patrimoine, la culture, la langue et le costume ainsi que les importantes traditions et les rituels des Peranakans. Avec une des plus belles et complète collection des objets Peranakan dans le monde, vous découvrirez tout ce qu’il faut savoir sur cette culture de fusion unique de malais et chinois.

La balade Peranakan englobe généralement le quartier de Joo Chiat où vous pouvez apprécier l’ambiance détendue de ce quartier, souvent associée aux Peranakans et aux Eurasiens. Au Joo Chiat Complex (un centre commerciale local), vous trouverez des magasins qui vendent toutes sortes d’ustensiles quotidienne de cuisine et vaisselle, bibelots d’inspirés de la culture de Nyonya, sabots de bois et des moules en bois utilisés pour faire des gâteaux de lune (pâtisseries rondes avec garnitures variées que l’on mange lors de la fête du mi-automne) et un des rares artisans de peaux de popiah (rouleau de printemps).

Pour une impression d’un intérieur d’une maison Peranakan, l’hôtel Peranakan, une auberge de caractère installé parmi une rangée de maisons de commerce conservées, propose un style Peranakan authentique avec des chambres conçues aux normes de Nyonya et Baba.

Les quartiers de Joo Chiat et Katong rendent hommage à l’historique fascinant des premiers Peranakans, dont les costumes somptueux, broderie, perlage, bijoux et meubles faisaient parties importantes de leur culture. Aujourd’hui, vous trouverez la mode Peranakan et d’objets décoratifs au Rumah Bebe (Chez Bebe), qui est rempli de sculptures sur bois et l’ameublement dans cette maison magnifiquement restauré.

Apres tous ces exercices à pied, terminez la balade à l’heure du déjeuner ou dîner pour savourer la fine cuisine Peranakan dans un restaurant typiquement Peranakan à proximité. Quelques plats à conseiller : le fish head assam curry (la tête du poisson au curry et au tamarin), le nasi goreng buah keluak (riz ‘cantonais’ à la buah keluak – une épice qui avait échappé aux griffes des colonialistes au début du 19eme siècle) – un avant-goût de deux des plats traditionnels Peranakan. Attention : la cuisine Peranakan est épicée!

 L’ordre des visites ou le sens des circuits peuvent être inversés mais le programme sera respecté.